Le jardinage sur toiture, vous avez déjà essayé ?

Avez-vous déjà vu un jardin sur toit ? Partout dans le monde, certains toits ont été aménagés en espaces verts résidentiels. Outre la beauté, les jardins sur les toits présentent un certain nombre d’avantages tangibles, notamment la culture d’aliments (très) locaux.

Le jardinage sur toit

Les jardins sur toits, aussi appelés toits végétalisés ou toits verts, présentent de nombreux avantages. Ils offrent notamment plus d’espace pour l’agriculture, ajoute plus de charme au paysage et améliore la qualité de l’air.

Pendant la photosynthèse, comme toutes plantes, celles se trouvant sur un toit éliminent le dioxyde de carbone de l’air et libèrent l’oxygène dont nous avons besoin pour respirer.

Durant les chaudes journées estivales, les toits verts peuvent maintenir la fraîcheur des bâtiments aussi bien que les toits traditionnels. En particulier, les grands bâtiments dons la surface des toits est faite de goudron et de gravier.

L’îlot de chaleur urbain ou dôme thermique

Parce qu’ils sont exposés à la lumière directe du soleil pendant des heures, la température des toits traditionnels a tendance à dépasser la température ambiante de l’air. Cette chaleur est réémise dans l’environnement, rendant les zones urbaines beaucoup plus chaudes que les zones rurales et suburbaines. Ce phénomène s’appelle l’effet de dôme thermique.

Les jardins sur toits pourraient diminuer l’effet d’îlot de chaleur urbain. En général, les jardins sur les toits absorbent la chaleur et isolent mieux les bâtiments que les toits traditionnels, et donc, une utilisation moins fréquente de dispositifs, comme les climatiseurs réversibles issues d’un système ingénieux et innovateur.

Solutions pour votre jardin sur toit

Si vous envisagez d’aménager un jardin sur le toit, vous avez le choix entre plusieurs options. Les toits verts entièrement plantés, dont le toit est recouvert de terre où les plantes sont enracinées, sont très écologiques. Elles sont par contre trop difficiles à réaliser par un simple amateur.

Vous auriez besoin d’embaucher un ingénieur en structure ou un architecte pour effectuer une analyse structurelle et probablement une entreprise professionnelle pour l’installer.

L’approche la plus facile et la plus personnelle du jardinage sur toit est l’utilisation de caissons et de platebandes surélevées, notamment les potagers en carré pour gagner un maximum de place. Vous pouvez créer n’importe quel style de jardin sur le toit avec des plantes cultivées en pot, de quelques plantes aromatiques simples à un potager formel et élégant. Les pots sont parfaits pour les toits verts parce qu’ils sont légers, portatifs, flexibles et abordables.

La majorité des toits sont cependant entourés de bâtiments voisins. Si votre jardin sur toit est exposé à la vue de tous, il est possible de créer un écran naturel. Pensez à planter une haie de conifères ou des pieds de vignes le long d’un mur en treillis. Vous pouvez aussi aménager un coin d’ombre en y installant une tonnelle pliante déplaçable en fonction de vos besoins.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *