Portail battant : pourquoi opter pour la motorisation Came ?

Créée en 1972, la firme Came a toujours fait preuve d’innovation en matière de motorisation portail. Adaptées aussi bien à un usage résidentiel qu’à un usage professionnel, ses solutions sont surtout les mieux indiquées pour un portail battant (avec un seul ou un double vantail). De nombreux modèles fonctionnent aussi en 24 V et s’avèrent faciles d’installation. On note aussi leur compatibilité avec les interphones. Avec un moteur Came, les utilisateurs peuvent piloter leur portail battant avec leur Smartphone (après ajout de micro-modules), avec une télécommande (y compris une télécommande universelle). Enfin, et non des moindres, les solutions Came sont reconnues pour leur caractère discret.

Came Frog U1910 Vs FAAC 391

En termes de portail battant, deux modèles suscitent l’intérêt des utilisateurs. L’on parle du Came Frog U1910 et le FAAC 391. Pour les départager, il fallait les tester sur un portail à 2 vantaux en fer forgé, ajouré et avec volutes. Chaque vantail fait 2 m de long, d’une hauteur de 2 m et d’un poids de 200 kg. Le test porte notamment sur la vitesse, le ralentissement, le rendu esthétique et la durée de vie.

Vitesse d’ouverture et de fermeture

Le Came Frog U1910 l’emporte sur le FAAC 391 en ce qui concerne la vitesse d’ouverture et de fermeture. Ce premier étant plus puissant et répond ainsi parfaitement aux attentes des utilisateurs souvent pressés.

Ralentissement

Le FAAC 391 prend sa revanche dans la catégorie ralentissement et fonctionnement doux. Pour bénéficier de ces atouts, les amateurs de la motorisation Came devront se tourner vers une gamme supérieure, à l’instar du Ferni.

Rendu esthétique

En matière de rendu esthétique, le Came Frog U1910 reprend l’avantage. Ce modèle enterré et pseudo invisible s’avère effectivement plus intéressant que le FAAC 391 et ses bras et moteur disgracieux.

Durée de vie

L’épreuve de la durée de vie permet au Came Frog U1910 de porter le coup de grâce. Cette solution d’automatisme portail battant est effectivement le garant d’une utilisation sans souci et dans la durée. Les spécialistes tablent sur une durée de vie de 20 ans. Un atout qu’elle doit notamment à ses drains d’évacuation d’eau (en cas de pluie), ainsi qu’à son joint au niveau du pivot bas (évitant ainsi le risque d’accumulation d’eau au niveau des caissons).

Moteur Came enterré : quelques conseils d’utilisation

Un modèle enterré issu de la marque Came suscite l’engouement des particuliers et professionnels. Pour profiter pleinement des avantages issus de ce type d’automatisme de portail, mieux vaut se soumettre à quelques recommandations. L’ajout d’un joint silicone au niveau des entrées et des sorties de câble est par exemple de mise, afin d’éviter l’intrusion des limaces, véritable menace pour carte du moteur Came. En outre, un bon emplacement est également conseillé. L’idée est de positionner le bras de l’automatisme portail assez bas pour une facilité de réglage. Autrement, le portail battant risque de vriller. En tout cas, les bras du Came Frog U1910 sont assez robustes pour muer des vantaux de 200 kg chacun.

Rédigé par
Plus d'articles de Sweet Home