Quelle filtration choisir pour votre piscine ?

Pour la garder toujours agréable à la baignade et dépourvue de micro-organismes et de déchets, l’eau de votre piscine doit subir un entretien régulier. Cet entretien suppose 80 % de traitement physique et 20 % de traitement chimique. Pour le premier, l’utilisation d’un filtre s’avère indispensable, quelle que soit la taille du bassin. Il existe cependant une multitude de modèles et types de filtres. Il n’est alors pas toujours évident de choisir le bon pour sa piscine.

Le type de filtre idéal pour votre piscine

Il existe de nombreux systèmes de filtration pour piscine, mais tous ne se valent pas. Le choix du type de filtre se fait alors en fonction de la taille de votre piscine, mais aussi des performances que vous recherchez.

Le filtre à cartouche

Encore appelé épurateur à cartouche, c’est l’un des filtres les plus répandus qui s’utilise généralement sur les piscines hors-sol. Certaines personnes en font parfois usage sur les piscines enterrées, mais il ne convient en réalité qu’aux bassins de petite taille. Ce type de filtre utilise une cartouche de filtre composée de fibres végétales disposées en étoiles pour assurer l’épuration de l’eau. On retrouve aussi des modèles de cartouche en fibres synthétiques, comme le polyester.

Ce système de filtration fonctionne comme les filtres d’une machine à café. Les fibres en cellulose ou en polyester retiennent les déchets au passage de l’eau dans le dispositif, pour ensuite laisser sortir une eau pure. Le niveau de filtration avec une cartouche est d’environ 20 microns en fonction du nombre de plis disponibles.

Le filtre à cartouches présente un coût d’achat moins important que celui des autres systèmes. Il est caractérisé par la simplicité et la rapidité de son installation et de son entretien. Il encombre peu et nécessite une faible consommation en eau. Son entretien doit en revanche se faire régulièrement, à raison de 1 à 2 fois par semaine, en fonction de l’exposition de la piscine. Il existe divers modèles et marques sur les sites spécialistes de la piscine, comme sur piscineco.fr, afin de trouver le filtre adapté à votre bassin. Notez toutefois que ce type de filtre n’est pas idéal pour les eaux calcaires.

Le filtre à sable

Le filtre à sable est le système d’épuration le plus utilisé sur les piscines, qu’elles soient enterrées ou hors-sol. Le principe de filtration est basé sur le passage de l’eau dans le média filtrant, qui la débarrasse de toutes impuretés avec une finesse de 30 microns (en fonction du média filtrant). Ce système présente un rapport qualité-prix intéressant et ne nécessite qu’un lavage par mois.

Bien qu’il soit hautement efficace, sa consommation d’eau peut cependant être élevée en cas d’équipement sous-dimensionné ou lors du processus de lavage. Il convient toutefois à tout type d’eau et est caractérisé par une installation et un entretien assez simples. Sa durée de vie varie entre 5 et 10 ans, en fonction du média filtrant utilisé.

Le filtre à diatomées

Si vous recherchez un système de filtration efficace, écologique et adapté à tout type de piscine, vous pouvez opter pour les filtres à diatomées. Le filtre utilisé dans ce dispositif est la diatomée, une algue unicellulaire fossilisée, concassée pour obtenir une poudre blanche qu’est la diatomite. Celle-ci, au contact de l’eau, se retrouve généralement en suspension, d’où la nécessité d’une membrane qui emprisonnera toutes les impuretés pour laisser passer une eau assez pure.

Le niveau de filtration avec les diatomées peut aller de 1 à 5 microns, mais ce système est assez contraignant, surtout au niveau de l’entretien. Son coût est aussi beaucoup plus élevé que celui de la plupart des autres systèmes. De plus, il ne s’utilise pas sur une eau à forte dureté et les diatomées doivent être changées au bout d’un an. Il est en revanche moins encombrant et présente une très faible consommation.

Le filtre à poches

Si vous disposez d’une piscine hors-sol ou d’un système de filtration monobloc sur votre piscine enterrée de moins de 100 m³, vous pouvez utiliser cet équipement. Encore appelé filtre à chaussette, il est fixé sur un tube en plastique par des anneaux qui le gardent ouvert, afin de laisser entrer l’eau chargée d’impuretés. Elles se retrouvent alors piégées dans les chaussettes et l’eau pure est renvoyée dans le bassin.

Ce système ne nécessite pas une connexion aux égouts et existe sous différents modèles qui déterminent la qualité de la filtration (de 20 à 50 microns). On retrouve à cet effet les chaussettes en mailles, plus ou moins serrées, en nylon ou en polyester. Ce filtre utilise une faible quantité d’eau, coûte moins cher et n’encombre presque pas. Il ne convient cependant pas aux eaux calcaires et doit être nettoyé régulièrement (plusieurs fois par semaine). Il doit aussi être changé régulièrement en période estivale.

Le bon média pour le bon filtre de piscine

Lorsque vous choisissez les filtres à cartouche, à poche ou à diatomées pour votre piscine, vous n’aurez qu’à envisager l’utilisation d’un seul type de média. Si vous optez en revanche pour un filtre à sable, différentes possibilités s’offrent à vous quant au choix du média filtrant.

Le sable

Le sable est le média filtrant le plus utilisé dans cette catégorie et se présente généralement sous une granulométrie de 0,55 mm. Il possède une durée de vie de 5 ans, pour une finesse de filtration de 40 à 50µ.

Le verre filtrant

Il s’agit du verre réduit en grains polis non coupants. Plus fin que le sable, celui-ci offre une finesse de filtration de 10 à 20µ et a une durée de vie de 7 à 10 ans.

La zéolite

Il s’agit ici d’une pierre volcanique poreuse avec un ordre de filtration de 5µ et une longévité de 10 ans. Elle peut être mélangée avec le sable et favorise la stabilisation du pH dans le bassin.

Le PureFlow

Encore appelé fibres textiles, le PureFlow est un ensemble de fibres collées entre elles par un procédé thermique pour une filtration de 1 à 3µ environ. 350 g de cette matière sont l’équivalent de 25 kg de sable ou 20 kg de verre filtrant.

Le choix de l’un ou de l’autre de ces médias filtrants définit la qualité de la filtration que vous aurez pour votre piscine.

La puissance et le débit du filtre

En dehors du type de filtre, vous devez aussi vous attarder sur la taille du système et le débit du filtre. Celui-ci est mentionné sur chaque équipement et est défini par le volume d’eau total contenu dans votre bassin. Ainsi, pour choisir le bon système, faites le calcul suivant :

Volume total du bassin en (m³)/4 = débit du système.

Pour la puissance de la pompe, quant à elle, vous devez vous assurer qu’elle est adaptée au débit que vous venez de définir. Si elle est supérieure à celui-ci, vous risquez d’avoir des problèmes au niveau du système. Vous pouvez éviter cela en achetant un groupe de filtration comprenant la pompe et le filtre adapté. La consommation électrique du système doit toutefois être prise en compte. Privilégiez à cet effet les équipements peu énergivores.

02-05-2022 18:39:45 3 Error dans la classe cache::insertOrUpdate : SQLSTATE[25006]: Read only sql transaction: 1792 Cannot execute statement in a READ ONLY transaction. links-insertion.php:89:stocke(5c25bbb18db034816932440d318033e2,43200,) cache.php:103:insertOrUpdate() cache.php:78:ecrireLog()