Avant la canicule… et si vous optiez pour le rafraîchisseur d’air ?

Le refroidissement par évaporation de l’air est, de loin, le procédé de rafraîchissement des intérieurs le plus naturel, puisqu’il repose sur le même principe que celui d’une brise qui traverse un lac par une journée d’été. Cette brise abaisse légèrement la température pour un effet rafraîchissant substantiel qui améliore instantanément notre confort.

Comme son nom l’indique, le rafraîchisseur d’air par évaporation refroidit l’air ambiant grâce au principe physique d’évaporation de l’eau. Lorsque l’eau s’évapore dans l’air, nous obtenons un mélange de molécules d’oxygène et d’eau. Cette réaction chimique nécessite de la chaleur. De l’énergie (ou de la chaleur latente) est prélevée des molécules d’air, ce qui fait baisser la température réelle de l’air. Les canicules estivales arrivent à grand pas. Si vous n’avez pas de climatiseurs, ou si votre appareil alourdit drastiquement votre facture énergétique, pourquoi ne pas opter pour un rafraîchisseur d’air pour rester au frais cet été ?

Quel rapport entre l’hygrométrie et la performance du rafraîchisseur d’air ?

Le taux d’humidité maximum recommandé dans nos intérieurs, que ce soit à la maison ou dans notre lieu de travail, est compris entre 50 et 60 % ou moins, pour permettre une baisse sensible de la température avec un rafraîchisseur d’air. Rappelons qu’une hygrométrie (taux d’humidité relative dans une pièce) supérieure à la valeur recommandée va exacerber les allergies, notamment respiratoires, produire une odeur de renfermé, offrir un environnement propice au développement des moisissures et des bactéries et causer des infiltrations capillaires. A l’inverse, une hygrométrie faible va provoquer des irritations dans la sphère ORL, un dessèchement des muqueuses, des démangeaisons oculaires, etc.

Parce que le rafraîchisseur d’air augmenter l’hygrométrie, ses performances seront d’autant plus intéressantes lorsque l’air est plutôt sec dans votre région ou votre maison. Moins il y a de vapeur d’eau dans l’air, plus l’évaporation sera importante, faisant baisser la température ambiante de 3 à 5° C.

Comment maximiser les performances de votre rafraîchisseur d’air ?

Lorsqu’il est utilisé pour le refroidissement, le rafraîchisseur d’air par évaporation ne doit pas être utilisé dans des espaces clos. Il doit être maintenu à niveau, avec bien sûr assez d’eau dans le réservoir pour que l’appareil puisse vous rafraîchir. La pièce doit avoir des portes et des fenêtres ouvertes pour permettre une libre circulation de l’air et éviter la saturation en vapeur d’eau, surtout si vous vivez dans une région plutôt humide.

Le refroidisseur d’air par évaporation fonctionne mieux lorsqu’il est placé à proximité immédiate d’une fenêtre ouverte. L’air chaud et sec est aspiré par le rafraîchisseur, passe dans les serpentins humide, se charge en vapeur d’eau, perd de la chaleur dans la réaction chimique et est expulsé par l’appareil pour baisser progressivement la température ambiante dans les petites pièces. Pour un rafraîchissement maximal, installez-vous dans le « flux » de l’air sortant… mais attention aux courants d’air.

Les rafraîchisseurs d’air à évaporation peuvent également être utilisés pour humidifier l’air sec, afin de prévenir les contretemps d’une hygrométrie insuffisante. Dans ce cas, l’utilisateur devra bien fermer les fenêtres et les portes. Cela permet à l’air humidifié de rester dans votre espace de vie. Le rafraîchisseur d’air par évaporation n’est pas un climatiseur car il n’utilise pas de compresseur et de gaz réfrigérant. Il ne faut pas s’attendre à ce qu’un rafraîchisseur d’air par évaporation fonctionne aussi efficacement qu’un climatiseur réfrigéré.

N’oubliez pas que l’appareil ne consomme qu’une toute petite fraction de l’électricité nécessaire pour faire tourner un climatiseur, et qu’il coûte jusqu’à 10 fois moins cher, que ce soit à l’achat ou à l’usage. Le rafraîchisseur d’air ne permet pas non plus d’aboutir à une température « finale » paramétrée au préalable par l’utilisateur, n’étant pas équipé d’un thermostat. Cependant, les avantages du rafraîchisseur d’air par évaporation par rapport à la climatisation réfrigérée peuvent faire la différence :

  • Faible coût d’achat et d’usage ;
  • Faible consommation d’électricité ;
  • Respectueux de l’environnement (pas de gaz réfrigérant) ;
  • Portabilité maximale.

Convaincu ? Rendez-vous ici : https://www.savoir-avant-achat.com/rafraichisseur-dair

.