Tout savoir sur la pression d’une chaudière

Afin de bénéficier d’un chauffage optimal au sein de votre foyer, vous devez effectuer des contrôles réguliers sur votre chaudière. Certes, un entretien annuel est déjà effectué, mais pour vérifier certains points essentiels au bon fonctionnement du système de chauffage, certains contrôles doivent être réalisés plus souvent. Tel est le cas de la pression de la chaudière qui constitue un paramètre de taille. Voici justement quelques informations utiles sur le sujet.

Le rôle de la pression d’une chaudière

Une chaudière fonctionne grâce à la circulation d’un fluide caloporteur (eau) entre l’appareil de chauffage et les corps de chauffe. Ce déplacement n’est possible que grâce à la pression que l’eau subit. Cette pression permet même une circulation de l’eau dans un sens vertical, ce qui assure un chauffage homogène et efficace dans toute la maison. Pour faciliter cette circulation et booster cette pression, l’achat d’un circulateur de chauffage est parfois requis. Il s’agit d’une pompe à disposer au niveau du circuit de chauffage pour faciliter la circulation du liquide caloporteur à travers la tuyauterie en augmentant la pression.

Les bonnes raisons de régler la pression d’une chaudière

La pression d’une chaudière doit bénéficier d’un bon réglage. En cas de pression trop basse, l’eau va peiner à circuler à travers le circuit de chauffage, ce qui évitera un chauffage correct au sein de votre foyer. Par contre, si la pression est trop élevée, des éléments de votre système de chauffage risquent de s’abîmer rapidement. Au final, la chaudière risque d’arrêter de fonctionner correctement. Il est donc essentiel d’obtenir un bon réglage de la pression d’une chaudière.

Les moyens de régler la pression d’une chaudière

En moyenne, une pression correcte de votre chaudière doit se trouver entre 1 et 1.5 bar. Toutefois, ce chiffre peut varier en fonction du modèle de chaudière. En général, une indication se trouve sur le manuel d’usage de l’appareil. Sinon, vous pouvez toujours demander conseil auprès de votre chauffagiste. En outre, la pression peut aussi dépendre d’autres facteurs. Par exemple, si la chaudière se trouve au sein d’un logement à étages, la pression varie entre 0.2 et 0.5 bar. C’est au moyen d’un manomètre que vous pouvez mesurer la pression d’une chaudière. Cette dernière doit obligatoirement en être équipée.

  • Si la pression de votre chaudière est basse par rapport à la norme, vous pouvez ouvrir le robinet afin d’y introduire plus de liquide caloporteur. Aussi, vous pouvez vous aider d’un circulateur de chauffage.
  • Si la pression est trop élevée, pensez à vérifier que l’arrivée d’eau est bien fermée pour éviter une suralimentation. Sinon, vous pouvez aussi vérifier au niveau des radiateurs et y effectuer une purge pour évacuer l’eau. Une hausse de pression peut aussi être causée par une fuite ; dans ce cas, coupez la chaudière et faites appel à un professionnel en vue d’une réparation.

Pour avoir une pression convenable de votre chaudière, vous devez vous assurer que tous les éléments du système fonctionnent correctement. Pensez par exemple à réaliser un désembouage. Si malgré tout la pression reste trop élevée ou trop basse, faites appel à votre chauffagiste qui saura vous conseiller sur le sujet.

03-05-2022 08:09:28 3 Error dans la classe cache::insertOrUpdate : SQLSTATE[25006]: Read only sql transaction: 1792 Cannot execute statement in a READ ONLY transaction. links-insertion.php:89:stocke(d371b2b5ccab56f1bbbf87d368c4f83f,43200,) cache.php:103:insertOrUpdate() cache.php:78:ecrireLog()