Construire un garage : ce qu’il faut préalablement avoir en tête

Construire un garage est une décision qui ne doit pas être prise à la légère. Si cet espace vous permet de garer votre voiture, de faire quelques bricolages dessus ou de ranger vos outils de jardin, projeter sa construction ne s’improvise pas. Vous devez prendre en compte plusieurs points essentiels dans la concrétisation de vos travaux.

Définissez vos besoins avant de construire votre garage

Comme tout autre projet, vous devez définir vos besoins pour que vous sachiez ce que vous voulez réellement et comment y parvenir. Déjà, comme première étape, vous devez élaborer un plan de votre garage tout en prévoyant le coût des travaux.

Avant que vous n’imaginiez comment se dérouleront vos travaux, vous devez réfléchir à certains points. Vous pouvez les formuler comme des questions qui vous permettront d’y voir plus clair dans votre projet.

  • Quel type de porte allez-vous poser (sectionnelle, basculante, enroulable, pliante ou battante) ?
  • Vous souhaitez installer une motorisation de porte de garage sectionnelle, basculante, battante ou autre ?
  • Combien de véhicules allez-vous garer dans votre garage ?
  • Quel type de véhicule allez-vous garer dans votre garage ?
  • Désirez-vous aménager un espace pour le bricolage ?
  • Utiliserez-vous différents appareils électriques dans votre garage ?
  • Votre garage aura-t-il besoin d’un système de ventilation ?

En apportant des réponses à ces questions, vous aurez plus de précision sur la forme de votre garage, ses dimensions, son aménagement intérieur ainsi que le coût de sa construction.

Pensez aux démarches de construction d’un garage

Si vous décidez de construire un garage, il n’a pas normalement été prévu durant la planification de votre maison. Mais, vous disposez d’un espace assez conséquent qui vous permet de le faire. Avant cela, sachez qu’il y a des démarches à suivre.

Un garage d’une superficie inférieure ou égale à 20 m² ne nécessite aucune démarche administrative auprès de la mairie. Par contre, s’il fait plus de 20 m², vous devez déposer une demande de permis de construire en ayant fait une déclaration préalable de travaux. Vous le déposez auprès du service chargé de l’urbanisme à la mairie.

Ces conditions concernent uniquement les garages indépendants. S’il s’agit d’un garage attenant, c’est-à-dire collé à votre maison, avec ou sans accès direct, vous pouvez avoir une superficie de 40 m². Cependant, le quartier où vous vous trouvez doit être soumis à un PLU (Plan Local d’Urbanisme) ou à un POS (Plan d’Occupation des Sols).

Pour résumé, votre projet sera toujours soumis aux règles en vigueur dans votre commune. Ainsi, il est conseillé de se renseigner avant toute pose de la première pierre, ou même de la planification du projet.

Prévoyez les coûts

Votre projet de construction de garage peut être concrètement réalisé dans les temps si vous planifiez jusqu’au budget. Il existe différents tarifs sur les diverses étapes de la construction, le choix de la faire vous-même ou la confier à un professionnel, ou encore le matériau utilisé.

  • Si vous faites les travaux sans aucune intervention extérieure, évaluez vos dépenses entre 7 000 et 9 000 euros pour 20 m² (tout y est compris).
  • Si vous les confiez à un professionnel, estimez un coût compris entre 10 000 et 12 000 euros pour la même superficie (y compris les fournitures). Un maçon vous coûtera entre 30 à 50 euros de l’heure. Et pour la réalisation d’une dalle de béton, vous aurez à débourser environ 65 euros par mètre carré.
  • Pour un garage préfabriqué en bois, prévoyez une facture de 4 000 à 10 000 euros.<
/li>